Comment réussir une étude de marché ?

comment-reussir-une-etude-de-marche.jpg

L’étude de marché est une étape nécessaire et indispensable lors de la création d’un projet ou d’un produit. Ce n’est pas obligatoire, mais juger fondamentale afin de bien répondre aux attentes du marché et d’éviter les gaspillages de temps et de l’argent. Faire une bonne étude de marché ça s’apprend. Les bonnes écoles de commerce notamment vous forment sur ces techniques indispensables : http://www.isee.fr.

etude-de-marche.jpg

C’est pourquoi, il est nécessaire de bien préciser l’étude de marché à faire avant de se lancer sur le marché où les concurrents sont vastes.

Une étude de marché doit être précise et encadrer un contexte

Pour assurer la faisabilité d’une étude de marché, il est nécessaire de bien préciser ce que nous voulons savoir et bien limiter le temps d’exécution. Ceci dans le but d’éviter les mauvaises surprises, car le marché est mouvementé, il change d’aspect en fonction de l’évolution des besoins de consommateurs, et aussi le cycle de vie d’un produit nécessite une suivie permanence, car s’il arrive en phase de maturité, il est nécessaire de le retirer sur le marché et de mettre en place un produit de rechange plus modernisé.

marche.jpg
Cinq étapes doivent être effectuées pour réaliser une étude de marché : Il faut bien définir le problème à résoudre, mettre en place un plan d’étude de marché qui consiste à faire une étude quantitative et qualitative, collecter des informations, Suivi et analyse des résultats, et enfin, présentation de résultat pour aboutir à la conception ou non du produit ou du projet.
En étude de marché, il est important de bien définir et choisir les questions à utiliser.

Savoir se poser les bonnes questions

Cela signifie en étude de marché, poser des questions simples, faciles à comprendre ; utiliser des mots ordinaires, pas des termes techniques. Il faut donc prendre en compte de la longueur du texte à présenter, pas trop long ni trop court pour que l’interviewé ne soit pas distrait ou refuse directement de coopérer. Poser des questions directes et précises pour éviter des ambigüités et d’influencer la réponse donnée. Pas des questions personnelles, car ça va gêner votre interlocuteur et risque de fausser la réponse obtenue.